Des del Club L’Atelier Français, i del grup de Whatsapp Brin de Folie, amb la direcció de Ricard Sendra, el grup francès-català de la FISC ens proposen aquesta activitat de partida duplicada.

Els dilluns pels volts de les vuit del vespre comença la “Duplicate-décade” assyrienne!

Ja sabeu: un faristol cada dia durant deu dies. Comuniqueu el vostre joc al compte de Whatsapp de Ricard Sendra o al correu contact.atelierfr@gmail.com abans de les 18 h de l’endemà. Hi haurà articles magistrals de la mà del nostre assiriòleg de capçalera, Armand Sanmamed.

M’a prié de bien vouloir vous remettre le texte qu’il a écrit à propos : ASSYRIE

Aujourd’hui, le terme Assyrie est utilisé dans plusieurs sens. Il peut designer un royaume, l’une des grandes puissances de l’ancien Proche et Moyen-Orient, ou bien la région qui s’étend au nord et a l’est de l’ancienne ville d’Aššur (100 km au sud de Mossoul), dans l’Irak actuel. Dans ce sens géographique, il a parfois une acception plus large qui inclut toute la haute Mésopotamie :il s’oppose alors à la Babylonie ou Basse Mésopotamie.

L’assyriologie (du grec Ἀσσυρίᾱ, Assyriā; et -λογία, -logia) est l’étude archéologique, historique et linguistique de l’Assyrie et du reste de l’ancienne Mésopotamie (une région qui englobait ce qui est maintenant l’Irak moderne, le nord-est de la Syrie, le sud-est de la Turquie et nord-ouest et sud-ouest de l’Iran) et des cultures apparentées qui utilisaient l’écriture cunéiforme.

L’étude du passé mésopotamien s’appelle l’assyriologie parce qu’il a commencé avec le déchiffrement de textes de la période assyrienne et postérieure. Ainsi, le nom d’une partie du monde mésopotamien est resté pour désigner l’étude de l’ensemble de cette région historique.

Armand Sanmamed

L’Atelier Français, Entitat de La Lleialtat Santsenca, que combina la cultura francòfona amb l’Scrabble en francès i en català. Contacte: contact.atelierfr@gmail.com

Salut les copains ! L’aventure commence !
Voici le premier coup de cette “duplicate assyrienne” qui pendant dix jours, va nous conduire a l’ancienne Mésopotamie.
Je vous souhaite un très bon séjour sur le Croissant Fertile d’il y a plusieurs millénaire.

Salut companys! Comença l’aventura!
Aquí teniu el primer tret d’aquesta “duplicada assiriana” que durant deu dies ens conduirà a l’antiga Mesopotàmia.
Us desitjo una molt bona estada a la Mitja Lluna Fèrtil de fa molts mil·lennis.

1- SOLUTION, au premier défi du DUPLICATE AssyrienneEnsuite, la solution au premier lutrin de cette Assyrienne dupliquée. Avec l’explication correspondante de notre expert Armand Sanmamed.

2. LAMASSUDivinité protectrice assyrienne représentée comme un hybride d’un humain, d’un oiseau et d’un taureau ou d’un lion (tête humaine, corps d’un taureau ou d’un lion avec des ailes d’oiseau).Les Assyriens plaçaient généralement une paire de lamassu proéminents aux entrées des palais, donnant sur la rue, afin d’imposer la terreur et le respect aux mauvais esprits et aux ennemis.Au sens large un lamassu est un être protecteur, associé à un bâtiment (en particulier à son entrée), une ville ou à une personne, servant alors de sorte d’ange gardien.Le chérubin est un ange de haut rang. Le mot « chérubin» vient du latin ecclésiastique cherub (pluriel chérubin), transcription de l’hébreu כרוב (kerūv), pluriel כרובים (keruvīm). Mais le terme serait d’origine assyrienne. En Assyrie, les taureaux ailés, les lamassu étaient aussi appelés kéroub d’où le nom chérubin. Sûrement, le mot grue (un être monstrueux imaginaire vivant exclusivement dans l’obscurité) aurait aussi la même étymologie.[14/5, 20:08] RicardSendraLleialtat: Khorsabad. Photo prise par Gabriel Tranchand en 1852.Groupe d’ouvriers devant la façade entièrement dégagée de “Dur-Sharrukin” porte de la ville no 3.

On y distingue les deux Lamassu de part et d’autre du monumental portail.[14/5, 20:11] RicardSendraLleialtat: Faites vos jeux !À demain, mes ami


0 comentaris

Leave a Reply

Aquest lloc utilitza Akismet per reduir els comentaris brossa. Apreneu com es processen les dades dels comentaris.

%d bloggers like this: